Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Suis-je coupable d’être militant ? [Acte III] Mon procès arrive

Crédit photo : Céline Boissier

Voilà la date de mon procès qui arrive à grand pas, dans une semaine, jeudi 8 mars, nous serons si la justice me considère « coupable d’être militant » pour avoir utilisé l’image de l’affiche « Coupables d’être malades » du collectif national « contre les franchises médicales« .

Jeudi 8 mars à 16h
au Palais de Justice
TGI (Tribunal de Grande instance)
Chambre 3CH2

Lire la Suite

Discours de Jean-Luc Melenchon au Meeting Front de Gauche de Villeurbanne

Discours de Jean-Luc Melenchon à Villeurbanne le 7 fevrier.

Le 07 février 2012, au Double-Mixte de Villeurbanne, Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle, s’exprimait devant environ 10 000 personnes. Avant lui, c’est Danielle Obono (Convergences et Alternative) et Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et président du Parti de la gauche européenne, qui étaient montés à la tribune.

Lire la Suite

Viry-Chatillon : La droite est-elle aquaphobe ?

Ainsi Va La Ville (AVLV) est l’association qui regroupe les élus de droite (UMP-NC-Non inscrits) de Viry-Chatillon. Opposé à la majorité du conseil municipal dont le maire n’est autre que Simone Mathieu (PG).

Ces jours-ci les élus de droite ont l’air, une nouvelle fois, de se plaindre du fonctionnement de la régie publique de l’eau que l’Agglomération des Lacs de l’Essonne, dont le président est Gabriel Amard (PG), vient de mettre en place depuis ce début d’année. Et pour preuve ils s’apuraient sur quelques factures de retard et une fuite d’eau dans une rue. Qui « OH SCANDALE ! » ferait que l’eau retournerait aux égouts. On s’en doute bien ses élus minoritaires, adeptes de la gestion privé et du favoritisme des profits de quelques-uns au détriment du plus grande nombre ne pouvaient pas faire autrement que d’aller dans une critique, aussi absurde et systématique soit-elle, d’une régie publique.

Je n’ose imaginer l’impacte écologique que cela entraine que de laisser quelques m3 d’eau s’écouler et retourner dans un cycle naturel. C’est horrible !!! Allons trêve de plaisanterie, cela est pittoresque et empreinte de peu de conscience de la gestion publique et d’écologie. A ne pas en douter les arguments de cette droite totalement hermétique à la gestion publique et à l’intérêt général ne font que confirmer pourquoi ils sont la minorité dont peu de citoyen-ne-s veulent voir à la gestion de la ville de Viry-Chatillon et de l’agglomération des Lacs de L’Essonne.

Et on ne se posera pas la question pourquoi ceux qui sont élus aujourd’hui et plébiscité par un grand nombre de citoyen-ne-s, ont fait le choix de la régie publique de l’eau quand on regarde ces quelques points ci-dessous. Prix du m3 largement en baisse depuis le passage de l’eau en gestion publique, gratuité des quelques litres d’eau essentiels à la vie …

Depuis le 1er janvier 2011, l’exploitation du réseau et la distribution de l’eau sont assurées par la régie Eau des Lacs de l’Essonne à Viry.

Les tarifs : pour sensibiliser les adhérents de la Régie au gaspillage d’eau, des tarifs progressifs ont été mis en place. Ainsi, sur la première tranche de consommation (120 m3 d’eau par an), le service est facturé 1,10€ HT le mètre cube, la deuxième (jusqu’à 200 m3) 1,35€ HT, et la 3e (au delà de 200 m3) 1,50€ HT.

La gratuité : la preuve par l’exemple. Depuis le 1er janvier, la gratuité des premiers mètres cubes d’eau est appliquée pour la consommation domestique. Cette gratuité passe par l’absence de toute part fixe et d’abonnement mais également par une remise de 2,7%. Cette remise correspond à la gratuité de 3 litres d’eau par jour et par personne.

Site Web Eau des Lacs : http://www.eaudeslacsdelessonne.fr/

Les candidats du Parti de Gauche de la liste Corbeil-Essonnes ensemble

Comme pour le dernier article, je fais facile et je profite de la publication du blog de Pascale Prigent pour lui repiquer un deuxième article de présentation de co-listiers de la liste d’union de la gauche pour la municipale partielle de Corbeil-Essonnes. Je sais qu’elle ne m’en voudra pas car elle sait qu’à nous deux nous cumulons plus de 500 visiteurs différents par jours.

La liste « Corbeil Essonnes Ensemble » une union pleine de talents !

Dimanche 5 décembre dernier, pour la troisième fois en deux ans et demi, les habitants de la deuxième ville de l’Essonne (91) ont été appelé à élire un maire pour leur ville. Avec au premier tour, un taux de participation qui s’élève à 42,42% (-5,45 points par rapport à 2009), et les listes de droite de Bechter et de Bayle qui cumulent 4.794 voix, soit 54,76%. Ceci laisse à penser que ce premier tour est fortement marqué par une abstention de l’électorat de gauche. Le deuxième tour aura lieu ce dimanche 12 décembre 2010.

Pour cet article je vais faire le facile aujourd’hui. Ici, à la suite, je reprends l’article du dernier journal de campagne de ma camarade Pascale Prigent. Une liste comme son nom l’indique n’est pas la seule incarnation d’un personnage que représente la tête de liste. Bien que Bruno Piriou pourrait faire l’objet de nombreuses lignes, ici c’est la présentation de plusieurs co-listiers de la liste d’union de la gauche (PCF, PG, PS, Verts, LO) pour la municipale partielle de Corbeil-Essonnes que Pascale Prigent nous fait.