Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

A Montreuil, le Front de Gauche sélargit

DECLARATION DU RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE CITOYENNE

A MONTREUIL, LE FRONT DE GAUCHE S’ELARGIT

Ce mardi 4 octobre se tenait la réunion de rentrée des organisations partenaires du Front de Gauche*. Initié au plan national par le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire, le Front de Gauche s’est enrichi de l’apport d’organisations telles que la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) ou encore Convergences et Alternative. A Montreuil, le Front s’élargit également avec l’arrivée, notamment, du Rassemblement de la Gauche Citoyenne parmi les organisations partenaires.

Cela fut acté lors de cette première réunion qui ouvre la voie à la mise en place d’une assemblée citoyenne du Front de Gauche qui verra le jour dans les prochaines semaines et sera chargée d’impulser une dynamique citoyenne et populaire autour du programme partagé du Front de Gauche pour les élections présidentielles et pour notre candidat, Jean-Luc MELENCHON.

C’est l’occasion pour le Rassemblement de la Gauche Citoyenne de rappeler que, conformément aux perspectives de rassemblement dessinées par Jean-Luc MELENCHON ou encore Pierre LAURENT, que nous soyons membres ou non de partis ou d’autres organisations démocratiques, nous souhaitons aller au-delà d’un soutien au Front de gauche pour en devenir pleinement parties-prenantes. Nous avons des idées, de l’énergie. Nous souhaitons créer les conditions de rassembler toutes les forces, dans le respect de leurs diversités, avec pour projet de construire et de gagner ensemble.

Dans ce contexte, les membres du Rassemblement de la Gauche Citoyenne seront force de propositions et s’engagent, sans plus attendre, à fédérer les énergies pour faire connaître notre programme, nos propositions et donner à la candidature de Jean-Luc MELECHON l’élan populaire nécessaire pour battre la droite. Voilà un défi auquel la gauche ne peut se dérober : elle doit se rassembler pour lutter contre les effets de la crise dans laquelle nous plonge un capitalisme miné par sa cupidité, ses contradictions et son aveuglement, et pour ouvrir une véritable alternative politique. Pour les élections présidentielles et pour faire gagner la gauche, l’élargissement du Front de Gauche Montreuil est une étape essentielle.

* Participaient à cette première rencontre des représentants locaux : du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche, de la Gauche Unitaire, de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, du Rassemblement de la Gauche Citoyenne et du Comité des Citoyens Montreuillois. Ils seront rejoints par Convergences et Alternatives ou encore le Parti communiste des ouvriers de France (PCOF) qui n’avait pu se libérer.

http://www.rgcmontreuil.fr/

Réunion publique Front de Gauche / 2012 : Présidentielles, législatives

Créons l’alternative, construisons ensemble le Front de Gauche !

La crise financière est le résultat d’une spéculation sans frein des banques et des logiques capitalistes qui s’appliquent dans toute la société. Elle a explosé le chômage et la précarité tout en permettant à une infime minorité d’accumuler richesse et pouvoir…

Mais aucune leçon n’est tirée ! Le système financier responsable de cette crise demande qu’on lui sacrifie nos services publics (école, hôpitaux, Poste, transports,…) et notre système social (retraites, allocations, sécurité sociale…). L’Europe du Traité de Lisbonne est son meilleur allié, elle impose des plans de rigueur de plus en plus autoritaires en compagnie du FMI.

L’extrême-droite profite du désarroi de la population pour attiser les haines. Elle ne propose rien d’autre que de monter les travailleurs les uns contre les autres pour les détourner des vrais responsables…

Il est temps de dire STOP ! Proposons une autre société tournée vers la satisfaction des besoins humains plutôt que ceux des actionnaires. Combattons ensemble ceux qui confisquent notre démocratie et organisent les déséquilibres économiques et sociaux. Faisons un Front de Gauche large et ouvert à tous les citoyens indignés qui veulent en finir avec ce pillage !

Lundi 27 Juin, 20h :
Réunion de Lancement du Front de GAUCHE
Bourse du travail
Adresse : 35 rue Emile Zola, Corbeil-Essonnes – Contact : FrontdeGauche91.1@gmail.com

Samedi 2 Juillet, 18 h :
Apéro/barbecue festif du Front de GAUCHE
Aux jardins de la fédération PCF 91
Adresse : 69 rue d’Angoulême, Impasse Delcourt (parking sur place), Corbeil-Essonnes

La Gauche doit relever ces défis !

La Gauche doit être capable de rassembler des millions de citoyens. Elle doit mettre un coup de pied dans la fourmilière autour de propositions radicales et concrètes :

● une 6e République parlementaire et sociale
● une limitation des hauts revenus
● une planification écologique
● la sortie du Traité de Lisbonne
● une retraite à 60 ans et à taux plein
● un SMIC à 1500 € nets
● un réel investissement dans les services publics
● Pôle bancaire public

Seule une politique de rupture peut développer les services publics et dynamiser une politique industrielle et agricole respectueuse de l’environnement et des conditions de travail.

Pour cela la Gauche doit favoriser la participation la plus large possible des citoyens, en particuliers les plus modestes, qui s’abstiennent le plus.

La création du Front de Gauche a fait naître un espoir. En initiant partout en France des espaces ouverts à tous les citoyens qui veulent devenir acteurs de l’alternative, les partis fondateurs du Front de gauche veulent transformer l’engagement politique.

Construisons ICI et MAINTENANT ce Front de Gauche pour en finir avec les alternances tranquilles et proposer une réelle transformation de la société !

Les partis du Front de Gauche et plus de 70 citoyens vous donnent rendez-vous :
PRENEZ VOTRE DESTIN EN MAINS !

 

Communiqué du comité du Parti de Gauche (Corbeil)

Communiqué du comité du Parti de Gauche de la 1ère circonscription de l’Essonne, le 27 janvier 2011.

Les élections cantonales auront lieu les 20 et 27 mars prochain, dans ce cadre un accord départemental a été passé entre les organisations membres du Front de Gauche (PCF-PG-GU). Il n’a malheureusement pas été possible de placer le canton de Corbeil-Essonnes Ouest dans cet accord. En effet après la lourde défaite électorale subie par la gauche le 12 décembre dernier, les leçons n’ont visiblement pas été tirées. Le large rassemblement « de la gauche et des démocrates », élargi au second tour à une ancienne adjointe Modem, a accouché d’un discours rétréci et d’une campagne très modérée. C’est malheureusement la voie qui semble de nouveau se dessiner pour les cantonales.

Bruno Piriou, candidat sortant, malgré les demandes de rencontre, entend décider seul du déroulé de la campagne et a déjà choisi une remplaçante sans concertation avec ses partenaires du Front de Gauche.

De plus, il se trouve que son choix se porte sur une ex-candidate, figurant en 5ème position sur la liste conduite par Nathalie Boulay-Laurent (MoDem) lors des élections municipales de 2009.

Il est indispensable que le Front de gauche soit représenté par des candidats qui portent nos valeurs. Et il n’est donc pas acceptable d’envisager la candidature de quelqu’un qui a défendu, il y a peu, des valeurs opposées aux nôtres (libéralisme économique, retraite à 65 ans, suppression de postes dans l’éducation nationale, Casse des services publics…). Nous dénonçons cette alliance contre nature à but électoraliste et n’ayant aucun rapport avec les idées de L’AUTRE-GAUCHE que nous défendons.

Ce n’est pas avec ces procédés racoleurs que nous parviendrons à un vrai rassemblement des forces de gauche mais avec des idées et un programme clairs et cohérents.

Si la situation reste inchangée dans les jours à venir, il ne sera pas question de reconnaître à cette candidature l’appartenance au FRONT DE GAUCHE , et par voie de conséquence le Parti de Gauche ne soutiendra pas la candidature de Bruno Piriou sur le canton de Corbeil-Essonnes Ouest.

Site web : http://pgevrycorbeil.over-blog.fr

Nous contacter : pgevrycorbeil@gmail.com

Election partielle (Corbeil Essonnes), leçon générale

Le journal Politis paru ce jeudi 23 décembre, un numéro double spécial fin d’année, accueille une tribune que François Delapierre, délégué général du Parti de Gauche, a rédigée sur le sens de l’élection partielle de Corbeil-Essonnes et sur les leçons que nous devons en tirer si nous ne voulons pas connaître les mêmes déboires aux prochaines élections gouvernementales de 2012. Je reproduis son analyse ici à la suite de ce billet.

Lettre à Bruno Piriou

Je m’étais dis que je mettrai cette lettre en ligne hier mais les problèmes techniques, et oui ça m’arrive aussi, ont fait que je n’ai pas pu m’exécuter en temps et en heure. De toute façon il n’y avait pas à avoir de précipitation.

Voilà, la messe a été dite ce dimanche soir. Le suffrage des électeurs est tombé, c’est une fois de plus la droite qui l’emporte à Corbeil-Essonnes. Bien que je ne sois pas voyant, non, non Irma c’est pas moi et j’ai pas de boule de cristal. Cet échec était en partie prévisible à qui voulait bien analyser la situation exact et ne pas s’enfermer dans un mutisme pro Piriou. Quand on fait de la politique, chaque événement, chaque choix doit être pris en considération et regardé de près afin de voir l’impacte qu’il porte sur l’ensemble des effets qu’il peut engendrer. Et justement, pour ne pas provoquer de désengagement des militants de la liste d’union de la gauche et ne pas leurs faire perdre espoir, je me suis tu publiquement durant toute cette campagne et bien avant.

Or aujourd’hui il faut que cela cesse. La machine à perdre n’est pas une fatalité, elle est la conséquence de choix politiques, stratégiques et fonctionnels. Ce vendredi 10 décembre j’adressais personnellement une lettre à Bruno Piriou, tête de liste de la liste d’union de la gauche pour la municipale partielle de décembre 2010 à Corbeil Essonnes, afin de lui rappeler que ces choix nous mèneraient à la défaite. Vous en connaissez le résultat. Dans la suite de ce billet vous trouverez cette lettre dans son intégralité. Faites en peu de temps, bein oui j’ai aussi un boulot, elle reprend quelque peu l’historique de nos relations sur cette année à propos de la municipale 2010.

La liste « Corbeil Essonnes Ensemble » une union pleine de talents !

Dimanche 5 décembre dernier, pour la troisième fois en deux ans et demi, les habitants de la deuxième ville de l’Essonne (91) ont été appelé à élire un maire pour leur ville. Avec au premier tour, un taux de participation qui s’élève à 42,42% (-5,45 points par rapport à 2009), et les listes de droite de Bechter et de Bayle qui cumulent 4.794 voix, soit 54,76%. Ceci laisse à penser que ce premier tour est fortement marqué par une abstention de l’électorat de gauche. Le deuxième tour aura lieu ce dimanche 12 décembre 2010.

Pour cet article je vais faire le facile aujourd’hui. Ici, à la suite, je reprends l’article du dernier journal de campagne de ma camarade Pascale Prigent. Une liste comme son nom l’indique n’est pas la seule incarnation d’un personnage que représente la tête de liste. Bien que Bruno Piriou pourrait faire l’objet de nombreuses lignes, ici c’est la présentation de plusieurs co-listiers de la liste d’union de la gauche (PCF, PG, PS, Verts, LO) pour la municipale partielle de Corbeil-Essonnes que Pascale Prigent nous fait.

Violences dans les manifestations et méthodes policières : il faut une Commission d’enquête parlementaire !

Choisis ton camp camarade. Et bienvenue dans la nouvelle polémique entre le Parti de Gauche et le pouvoir UMP ! J’invite le lecteur à ne pas hausser les épaules. Cette bagarre est un reflet à peine déformé du bras de fer social actuellement en cours. Chaque semaine y apporte sa nouvelle manche. Ils ne nous laissent aucun répit. Depuis que notre peuple se mobilise pour la défense de la retraite à 60 ans, chacun des propos de Jean Luc Mélenchon semble déclencher hebdomadairement un feu d’artifice de réactions pseudo outragées des amis de Nicolas Sarkozy… Pauvres oreilles sensibles de nos gouvernants, qui s’offusquent selon des règles à géométrie variable.