Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Après-midi de fraternité pour lutter contre l’homophobie

homophobie_2014Dans le cadre de mon mandat de conseiller municipal, j’étais présent ce samedi 17 mai, au tournoi de Futsall organisé durant la quinzaine « changer de regard » mis en place par la ville de Montreuil (93). Que vous pouvez retrouver ici : http://www.montreuil.fr/outils/actualites/article/homophobie-changeons-de-regard/

Ce moment sympathique et plein de fraternité m’a permis d’entretenir de nombreuses conversations avec les bénévoles de différentes associations qui luttent contre l’homophobie (Aides 93, Contacts Ile de France, l’Autre Cercle, Paris Foot Gay).

Lire la Suite

Conseil municipal de Montreuil – jeudi 17 avril à 19h

Deuxième étape dans l’nstallation du conseil municipal de Montreuil (93) de la nouvelle mandature 2014/2020.

Suivez la séance d’installation du nouveau conseil municipal et l’élection par les conseillers municipaux du nouveau maire de Montreuil.

En direct sur Numéricâble Montreuil : Canal 7 ou 97
Sur Internet : www.tvmestparisien.tv/web2/le-direct/  ou playtv.fr

Lire la Suite

Le FN ne parvient pas à s’imposer en Seine-Saint-Denis et c’est tant mieux !

no_pasaranLe Front national vient d’annoncer qu’il ne présentera finalement pas de candidat à Montreuil¹ en mars prochain. Cette décision est révélatrice des difficultés que rencontre le parti de la famille Le Pen en Seine-Saint-Denis. En effet, ici plus qu’ailleurs, le FN peine à trouver des cadres susceptibles de le représenter lors des élections municipales.

Lire la Suite

Ces députés shadocks qui se disent de « gôche » dans le 93

votes_AN_15-10-13Voilà donc que cette réforme des retraites que le gouvernement nous dit être le meilleur moyen de régler « le problème » des retraites a été votée à l’Assemblée Nationale ce mardi 15 octobre.

En y regardant de plus près, ici sur le site de l’assemblée nationale, on constate que la réforme est passée à très peu de voix. Bon ça va être un peu technique mais il faut bien comprendre ce qu’il c’est passait ce mardi 15 octobre. Pour que le projet passe il fallait donc une majorité de 260 voix, puisque 519 se sont exprimé-e-s. Le vote se décline ainsi : 270 pour, 249 contre et 49 abstentions. Sur ces 49 abstentions, 33 député-e-s dit de « gôche » avaient le pouvoir de bloquer la réforme!

Lire la Suite