Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Election partielle (Corbeil Essonnes), leçon générale

Le journal Politis paru ce jeudi 23 décembre, un numéro double spécial fin d’année, accueille une tribune que François Delapierre, délégué général du Parti de Gauche, a rédigée sur le sens de l’élection partielle de Corbeil-Essonnes et sur les leçons que nous devons en tirer si nous ne voulons pas connaître les mêmes déboires aux prochaines élections gouvernementales de 2012. Je reproduis son analyse ici à la suite de ce billet.

Noisy et Corbeil : Chamboul’tout

Les élections partielles sont souvent porteuses de leçons générales. Celles du week-end écoulé n’y font pas exception. Elles constituent un très sévère avertissement pour la gauche. Sur le papier, à Noisy-le-Sec comme à Corbeil-Essonnes, nous devions l’emporter. Dans ces deux villes populaires de banlieue la moitié des ménages sont non imposables. Sèchement battue au plan national, Ségolène Royal y arrivait en tête au deuxième tour de 2007 avec 58 et 56% des voix. Longtemps divisées les forces de gauche locales s’étaient finalement rassemblées. Mais dans les urnes les additions attendues se sont muées en soustractions. Dans ces deux villes la gauche est battue avec un même écart de 10 points. Les vieux ressorts n’ont pas joué. La stratégie d’union mécanique et a minima a produit la défaite.

La liste « Corbeil Essonnes Ensemble » une union pleine de talents !

Dimanche 5 décembre dernier, pour la troisième fois en deux ans et demi, les habitants de la deuxième ville de l’Essonne (91) ont été appelé à élire un maire pour leur ville. Avec au premier tour, un taux de participation qui s’élève à 42,42% (-5,45 points par rapport à 2009), et les listes de droite de Bechter et de Bayle qui cumulent 4.794 voix, soit 54,76%. Ceci laisse à penser que ce premier tour est fortement marqué par une abstention de l’électorat de gauche. Le deuxième tour aura lieu ce dimanche 12 décembre 2010.

Pour cet article je vais faire le facile aujourd’hui. Ici, à la suite, je reprends l’article du dernier journal de campagne de ma camarade Pascale Prigent. Une liste comme son nom l’indique n’est pas la seule incarnation d’un personnage que représente la tête de liste. Bien que Bruno Piriou pourrait faire l’objet de nombreuses lignes, ici c’est la présentation de plusieurs co-listiers de la liste d’union de la gauche (PCF, PG, PS, Verts, LO) pour la municipale partielle de Corbeil-Essonnes que Pascale Prigent nous fait.

Et si la révolution citoyenne commençait à Corbeil-Essonnes !

DASSAULT, LEBIGRE, BECHTER… QU’ILS S’EN AILLENT TOUS ET LEUR «SYSTÈME» AVEC ! Dans quelques semaines, les Corbeil-Essonnois vont à nouveau affronter le suffrage universel. Face à la droite de Nicolas Sarkozy et de Serge Dassault, les Partis politiques de gauche, organisations, réseaux et personnalités de gauche ont fait le choix de l’union derrière Bruno Pirou.

Les composantes du Front de gauche sont à l’origine de cette volonté d’union qui est aujourd’hui la base d’un rassemblement plus large à Corbeil-Essonnes. Parce que cette union se confirme et s’élargit d’une élection à l’autre, nous somme tous convaincus qu’elle est maintenant irréversible.

Le 5 décembre prochain avec la liste «CORBEIL-ESSONNES ENSEMBLE» et le Parti de Gauche, les citoyens peuvent donner un coup de balais pour que la droite s’en aille vite !

Qui est Franck Boissier ?

Crédit photo : Céline Denis

Crédit photo : Céline Denis

Franck BOISSIER est né le 07 octobre 1969 à Corbeil-Essonnes dans le département de l’Essonne (91) d’un père ouvrier papetier et d’une mère aide soignante. Il se définit comme un simple autodidacte, têtu dans ses idées, « partageux« , « taiseux » et profondément de gauche.

Une soeur, un frère. Célibataire, deux enfants. A habité Corbeil-Essonnes (91) durant 42 ans et réside actuellement à Montreuil (93).

 

 

Parcours scolaire :
– Ecoles maternelle et primaire La Nacelle. 1973-1980
– Collége La Nacelle. 1980-1984. BEPC
– Lycée Morsang sur Orge. 1984-1986. BEP Télécoms.
– Lycée Etampes. 1986-1988. BAC électronique (F2).

-VAE : 2011. Titre Professionnel TSRIT (Technicien Supérieur en Réseaux Informatiques et Télécommunications)

– VAE  :  2015. Titre Professionnel FPA (Formateur Professionnel d’Adulte)

Parcours professionnel :
– 1988 – 1989: Emplois intérimaires.
– 1989 – 1990 : 11ème RG à  Rastatt (Allemagne) 12 mois d’armée.
– 1990 – 1993 : Technicien Télécoms privé (92)
– 1993 – 1996 : Enseignant en Télécoms (91)
– 1996 – 2002 : Technicien supérieur Télécoms privé (92)
– 2002 – 2003 : Directeur technique Télécoms privé (94-92)
– 2003 – 2004 : Formateur Télécoms privé (93)
– 2004 – 2005 : Directeur technique Télécoms privé (92)
– 2005 – 2009 : Formateur Télécoms privé (91-93)
– 2009 – ……. : Formateur social en Réseaux et Télécoms (93)

Fonctions citoyennes et associatives :
Animateur radio FM de 1990 à 1992 dans plusieurs radios associatives de l’Essonne dont RadioVal (Mennecy) et SDS (Bondoufle) qui deviendra par la suite la radio EFM.

Est à l’origine en avril 2001 de la création du premier site internet de partage de connaissances spécialisé dans les métiers de la télécommunication d’entreprise, Ilotech.com.

Créateur de nombreux blogs politiques de gauche pour des amis ou associations. Il lie ainsi deux de ses passions.

Président d’une copropriété d’avril 2007 à mars 2012, au sud de Corbeil-Essonnes dans le quartier de Moulin-Galant, composée de 98 pavillons et 47 appartements, qui représente environ 450 habitants (Plus grand que les plus petits villages de l’Essonne), il y développera un vrai fonctionnement démocratique.

Depuis octobre 2013 : Parent d’élève élu (FCPE) au collège Le Nain de Tillemont (Montreuil)

Fonctions syndicales et politiques :
Trésorier du CE et délégué du personnel de 1991 à 1993 dans une entreprise de télécommunication de 65 salariés. Trésorier puis secrétaire du CE et délégué du

personnel dans une entreprise de télécommunication de 110 salariés de 1997 à  2002.

Adhérent des JC de 1985 à 1986.
Adhérent de SOS Racisme de 1986 à 1987.
Adhérent du PS de juin 2007 à février 2008.
Adhérent de PRS de 2006 à 2008.
Membre fondateur du NPA, adhérent d’avril à novembre 2008.
Membre fondateur et adhérent du Parti de Gauche depuis fin novembre 2008.

Crédit photo : Michel Soudais

Crédit photo : Michel Soudais

A rejoint l’association PRS (Pour la République Sociale) en 2006 et construit un des 1er cercles PRS de l’Essonne en septembre 2007 à Corbeil-Essonnes avec plusieurs camarades. Militant pour l’union de gauche, il est impliqué dans la campagne municipale de 2008 à  Corbeil-Essonnes avec la tête de liste Bruno Piriou, il est 11ème sur la liste de « LaVillEnsemble » et est un des principaux initiateurs qui influencera l’union avec Lutte Ouvrière au sein de la liste au coté du PCF, des Verts, de membres dissidents du PS et de nombreux citoyen-ne-s.

En étant toujours responsable de PRS, il créé le comité NPA de Corbeil-Essonnes en avril 2008 et participe à  sa construction jusqu’en novembre 2008.

Crédit photo : Pascale Prigent

Crédit photo : Pascale Prigent

En novembre 2008 au lendemain de la création du Parti de Gauche par Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez, il créé le comité du Parti de Gauche, avec ses camarades de PRS et d’autres militants de gauche, sur la circonscription d’Evry et Corbeil-Essonnes en novembre 2008 et rempli la fonction de chargé des relations extérieurs avec les organisations politiques et associatives au sein de ce même comité.

Il sera impliqué dans la construction de la liste d’union de gauche et dans la campagne pour les municipales partielles de Corbeil-Essonnes de septembre et octobre 2009, qui regroupe les partis politiques de gauche PCF, PG, NPA, LO. Au 1er tour il est 9ème sur la liste d’union de gauche et se désistera pour être 37ème au 2ème tour pour favoriser une large union de gauche avec le PS et les Verts.

Crédit photo : Pascale Prigent

Crédit photo : Pascale Prigent

En décembre 2009 il est désigné directeur de campagne et conseiller de François Delapierre (tête de liste en Essonne pour la liste « Ensemble pour des régions à  gauche » et délégué général du Parti de Gauche).

Franck Boissier s’implique complètement dans cette tâche d’organisation auprès de François Delapierre.

Il renforce ainsi les liens entre le PCF et le PG dans le département de l’Essonne et participe à la construction d’une alternative grandissante à  gauche avec le Front de Gauche en menant parallèlement la gestion du Parti de Gauche Essonnien.

Crédit photo : Céline DenisIl sera investi par le Parti de Gauche sur la liste d’union de gauche et dans la campagne pour les municipales partielles de Corbeil-Essonnes de décembre 2010, qui regroupe l’ensemble des organisations de gauche de Corbeil-Essonnes.

A assuré, de mars 2010 à octobre 2011, l’animation politique et organisationnelle de la coordination départementale du Parti de Gauche en Essonne. Il en devient dès avril le secrétaire départemental.

Délégué du comité du Parti de Gauche de la 1e circo de l’Essonne (Evry-Corbeil) au congrès du Mans qui se déroulera les 19, 20 et 21 novembre 2010. Il sera désigné par la suite co-secrétaire départemental du Parti de Gauche 91, avec Dominique Bardy, et co-secrétaire du comité PG d’Evry-Corbeil avec Pascale Prigent.

En Seine-Saint-Denis :

Crédit photo : Nathanael Uhl

Crédit photo : Nathanael Uhl

Après avoir déménagé pour raison de santé. C’est en novembre 2011 qu’il est désigné mandataire financier et conseiller spécial par Riva Gherchanoc, candidate à la législative de juin 2012 sur la 3ème circonscription de Seine- Saint-Denis (Noisy-le-Grand, Neuilly-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Gournay-sur-Marne) pour le Front de Gauche.

Aux côtés de Riva Gherchanoc, il animera les campagnes présidentielle et législative du Front de Gauche sur cette circonscription d’octobre 2011 à Mai 2012.

2012-12-19 20.14.06Élu le 17 octobre 2012, co-secrétaire départemental du Parti de Gauche de la Seine-Saint-Denis (PG93), qu’il animera avec Samira Moumni binôme co-secrétaire départementale.

Délégué du comité du Parti de Gauche de Montreuil au congrès de Bordeaux en mars 2013. Il sera désigné membre du bureau du congrès pour assurer le bon fonctionnement de cette instance délibérante du Parti de Gauche.

Élu depuis le 07 mai 2013, délégué titulaire au Conseil National du Parti de Gauche pour représenter le département de la Seine-Saint-Denis (PG93).

Crédit photo: Henri Gorgues

Crédit photo: Henri Gorgues

En octobre 2013 il est investi par le comité du Parti de Gauche de Montreuil, sur la liste du Front de Gauche de Montreuil (93)  « Montreuil Avenir » avec pour tête de liste Patrice Bessac (PCF) lors de la campagne des municipales de mars 2014. Il était déjà en charge depuis février 2013 de la coordination des actions militantes en direction du public.

En tant que responsable départemental il apportera une aide aux autres candidat-e-s du Parti de Gauche sur la Seine-Saint-Denis, notamment auprès de ceux d’Aubervilliers, qu’il suivra minutieusement et conseillera régulièrement.

Réélu le 16 octobre 2013, co-secrétaire départemental du Parti de Gauche de la Seine-Saint-Denis (PG93), qu’il anime avec Hélène Maunoury binôme co-secrétaire départementale.

Candidat du Parti de Gauche sur la liste du Front de Gauche en île de France pour l’ élection européenne du 25 mai 2014.

En octobre 2014, il élu délégué titulaire au Conseil National du Parti de Gauche et n’a pas reconduit sa candidature de co-secrétaire départemental.

Fonction élective :

Franck_BoissierConseiller municipal délégué de Montreuil (93) depuis le 30 mars 2014. Il est en charge de la promotion des services publics et du dialogue social. Élu référent d’un des 14 quartiers de Montreuil (Ruffins-Théophile Sueur). Il est membre du groupe Front de Gauche et apparentés au conseil municipal.

 

Fonction nationale :
Lors du congrès du Parti de Gauche en juillet 2015 à villejuif, il est élu membre de la Commission de Résolution des Conflits.

 

 

.