Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

La Dassocratie au cinéma de Montreuil avec « La cause et l’usage »

C’est avec une excitation toute particulière que je reprends le clavier pour écrire sur le blog. Cela faisait des mois que je n’avais pas fait le pas, mais là impossible de faire autrement. La motivation du premier instant, celle qui m’avait poussée à créer mon premier blog, qui revient. Je sens que ça va faire plaisir à quelques un-e-s 😉

Afin que tout le monde puisse bien comprendre cet étalage de joie, je me vois dans l’obligation de donner quelques explications.

Lire la Suite

Je suis triste, un grand homme nous a quitté !

Hommage à mon ami José Kinkéla !

Je prends la plume aujourd’hui spontanément après l’annonce que je viens de lire. Mon ami, mon camarade de lutte José Kinkéla vient de nous quitter. Cet homme solide face au vent et aux tempêtes de la vie, n’est plus !

Président de l’amicale des locataires des Tarterets à Corbeil-Essonnes et militant du Parti Communiste Français, il a aidé de nombreuses personnes, ne lâchant jamais sur aucun point, c’est toujours avec une des plus grande énergie qu’il mettait tout en oeuvre pour tenter d’améliorer le quotidien des plus défavoriser dans ce grand quartier populaire.

J’ai connu ce personnage lors de mon implication politique pendant la campagne municipale de 2008 sur Corbeil-Essonnes. Comme l’objectif était très ambitieux, virer Dassault de la mairie, nous nous y étions pris dès 2006. C’est donc en septembre 2006 que je fais la rencontre de José. Costaud, plein d’humour et charmeur avec les femmes.  Nous avons très rapidement sympathisé.

Depuis le début du Front de Gauche, José a été de toutes les campagnes que se soit de celle des européennes jusqu’à dernièrement celle pour la présidentielle, il a su, malgré sa santé et son calendrier bien rempli, toujours être disponible pour donner un coup de main et mobiliser son entourage.  Sur la photo ici en porte à porte avec François Delapierre lors des élections régionales de 2010.

Lors de mon départ pour Montreuil, j’ai fait un petit pot à la maison avec quelques camarades, malgré son état de santé José avait tenu à être présent. Se souvenir me restera gravé à jamais. Merci mon ami pour tout ce que tu a fait pour les citoyens de Corbeil-Essonnes, pour les autres et pour moi.

Aujourd’hui je suis triste et les larmes coulent sur mon visage, mais je tenais à porter un hommage à cet homme de conviction, de valeur et de gentillesse. Bravo camarade, nous continuerons le combat et poursuivrons le chemin que tu a tracé,  on lâche rien.

Au revoir José, tu vas nous manquer !

5 ans déjà et puis s’en va …

Cela faisait un moment que je n’avais pas pris la plume pour écrire sur le blog. Aujourd’hui je ne vous parlerais pas des nombreuses ouvertures de cirques qui se sont ouverts ce dimanche et ou il y avait la possibilité de faire le choix du clown qui fera des cabrioles et le grand écart durant plusieurs mois. J’ai nommé la primaire des socio-libéraux.

Ce n’est pas non plus en pamphlet sur Nicolas S., bien que j’ai encore quelques idées de billets sur sa majesté Sarkoléon 1er.

Non, aujourd’hui je vais vous parler des 5 ans de ce blog. Il y a deux A l’origine j’avais eu l’idée de faire ce blog pour pousser des coups de gueules par rapport à la politique de la droite de Corbeil-Essonnes. Je crois bien y avoir fait le travail nécessaire qui a permit à de nombreuses lectrices et de nombreux lecteurs de trouver là les arguments et les moyens de se retrouver les uns et les autres pour mobiliser les citoyennes et citoyens à créer l’alternative de gauche qui fera basculer Corbeil-Essonnes.

Au fil du temps et de mon engagement politique vous avez pu voir ce blog, changer, évoluer et s’identifier de plus en plus vers ce qui est devenu l’organisation avec laquelle je milite aujourd’hui, le Parti de Gauche membre du Front de gauche.

Donc voilà 5 ans de politique sur Corbeil-Essonnes, Evry, l’Essonne qui vont prendre fin !

Quoi ! Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

Et bien chers lecteurs me voilà sur le départ. Je quitte ma ville natale, je quitte l’Essonne. Oui vous avez bien compris ! Dans un prochain billet je vous parlerais de la ou je vais. Bien que plusieurs ami(e)s, camarades soient déjà bien au courant de ma destination je me devais de vous en informer puisque la destination de ce blog suivra la mienne.

Certains vont se réjouir de mon départ, je m’en doute fort ! Mais je vous rassure j’aurais toujours un oeil sur ce qui se passe dans la 1er circonscription de l’Essonne et n’hésiterais pas à faire les commentaires comme il se doit quand la situation l’exige. Et je ne manquerais pas de vous parler des blogs de mes camarades qui ont pris la suite depuis un bon moment et que j’incite depuis longtemps à écrire sur tel ou tel sujet.

Vive le peuple!  Qu’il prenne toute sa place pour 2012.

A bientôt,

Amitiés militantes

Réunion publique Front de Gauche / 2012 : Présidentielles, législatives

Créons l’alternative, construisons ensemble le Front de Gauche !

La crise financière est le résultat d’une spéculation sans frein des banques et des logiques capitalistes qui s’appliquent dans toute la société. Elle a explosé le chômage et la précarité tout en permettant à une infime minorité d’accumuler richesse et pouvoir…

Mais aucune leçon n’est tirée ! Le système financier responsable de cette crise demande qu’on lui sacrifie nos services publics (école, hôpitaux, Poste, transports,…) et notre système social (retraites, allocations, sécurité sociale…). L’Europe du Traité de Lisbonne est son meilleur allié, elle impose des plans de rigueur de plus en plus autoritaires en compagnie du FMI.

L’extrême-droite profite du désarroi de la population pour attiser les haines. Elle ne propose rien d’autre que de monter les travailleurs les uns contre les autres pour les détourner des vrais responsables…

Il est temps de dire STOP ! Proposons une autre société tournée vers la satisfaction des besoins humains plutôt que ceux des actionnaires. Combattons ensemble ceux qui confisquent notre démocratie et organisent les déséquilibres économiques et sociaux. Faisons un Front de Gauche large et ouvert à tous les citoyens indignés qui veulent en finir avec ce pillage !

Lundi 27 Juin, 20h :
Réunion de Lancement du Front de GAUCHE
Bourse du travail
Adresse : 35 rue Emile Zola, Corbeil-Essonnes – Contact : FrontdeGauche91.1@gmail.com

Samedi 2 Juillet, 18 h :
Apéro/barbecue festif du Front de GAUCHE
Aux jardins de la fédération PCF 91
Adresse : 69 rue d’Angoulême, Impasse Delcourt (parking sur place), Corbeil-Essonnes

La Gauche doit relever ces défis !

La Gauche doit être capable de rassembler des millions de citoyens. Elle doit mettre un coup de pied dans la fourmilière autour de propositions radicales et concrètes :

● une 6e République parlementaire et sociale
● une limitation des hauts revenus
● une planification écologique
● la sortie du Traité de Lisbonne
● une retraite à 60 ans et à taux plein
● un SMIC à 1500 € nets
● un réel investissement dans les services publics
● Pôle bancaire public

Seule une politique de rupture peut développer les services publics et dynamiser une politique industrielle et agricole respectueuse de l’environnement et des conditions de travail.

Pour cela la Gauche doit favoriser la participation la plus large possible des citoyens, en particuliers les plus modestes, qui s’abstiennent le plus.

La création du Front de Gauche a fait naître un espoir. En initiant partout en France des espaces ouverts à tous les citoyens qui veulent devenir acteurs de l’alternative, les partis fondateurs du Front de gauche veulent transformer l’engagement politique.

Construisons ICI et MAINTENANT ce Front de Gauche pour en finir avec les alternances tranquilles et proposer une réelle transformation de la société !

Les partis du Front de Gauche et plus de 70 citoyens vous donnent rendez-vous :
PRENEZ VOTRE DESTIN EN MAINS !

 

Le Front de Gauche deuxième force à gauche

N’ayant pas pour le moment le temps d’analyser en profondeur les résultats des élections de ce deuxième tour des cantonales. Je vous livre dans la suite de ce billet, le communiqué du Front de Gauche sur les résultats nationaux.

Sur le canton de Corbeil-Essonnes-Ouest, dans lequel je réside. C’est Bruno Piriou (PCF) qui l’emporte avec 2438 voix. 410 voix d’avance sur le candidat 100% UMP Sylvain Dantu. 30 voix de plus pour le candidat sortant, Piriou, sur Corbeil-Essonnes et 380 sur Villabé. Si sur la deuxième ville de canton l’écart est plutôt porteur d’espoir, le peu de voix qui séparent les deux candidats sur la partie ouest de Corbeil-Essonnes est plutôt inquiétant. C’est pourquoi il faudra prendre du temps pour bien analyser ces résultats afin d’en sortir les enseignements que les citoyens ont envoyé aux candidats.  Sans oublier de prendre en considération le peu d’électeurs qui sont venus se déplacer devant les urnes.

 

2ème tour des élections cantonales
Déclaration du Front de gauche

Dans ce deuxième tour, le Front de gauche participe de façon décisive à l’amplification du résultat de la gauche. Il s’agit d’une défaite des candidats de la droite et plus particulièrement de la majorité présidentielle.

Le Front de Gauche est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Il était la seule force de gauche au premier tour à progresser en voix par rapport aux Régionales, il va gagner ce soir des conseillers généraux.
118 conseillères générales et conseillers généraux en France Métropolitaine qui représentaient notre rassemblement dans cette élection sont élu-es ou réélu-es.

Trois départements sont gagnés par la gauche. Le Front de gauche contribue à ces victoires. Deux conseils généraux étaient présidés par des élus communistes du Front de Gauche. Ils sortent de ce scrutin avec des majorités confortées

Les leçons de ce scrutin au premier tour ne doivent pas être oubliées. L’abstention n’est pas le signe d’un désintérêt de nos concitoyens- mais la manifestation d’un écart grandissant entre leurs aspirations et les réponses apportées globalement par les partis politiques. Beaucoup de nos concitoyens expriment ainsi leur rejet du système et des injustices sociales. Il s’agit bien d’une crise démocratique très profonde sur fond de crise sociale. Elle nous conforte à proposer un changement profond de la République sur des bases démocratiques et sociales. Le score du Front National reflète à sa manière cette crise. Il est plus profondément le résultat de la politique de Nicolas Sarkozy qui a banalisé plusieurs de ses thèmes. Mais qu’on ne s’y trompe pas, le FN, est essentiellement fort des faiblesses des partis traditionnels à répondre à cette crise. Il vise en réalité à détourner l’aspiration au changement de nos concitoyens.

Si la droite et sa politique sont sanctionnées, la question d’une alternative crédible à gauche reste donc posée. Elle ne pourra voir le jour qu’en répondant aux aspirations des classes populaires.

C’est pourquoi, fort de ces résultats, le Front de gauche entend amplifier la démarche politique qu’il a initiée. Le Front de gauche va consacrer toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n’en peuvent plus de la politique gouvernementale, à soutenir leurs luttes. Il va multiplier les initiatives dans les semaines et les mois qui viennent, notamment autour du programme dont qu’il entend porter dans les élections à venir, pour créer la dynamique politique et populaire indispensable à sortir la France de la crise et à réussir le changement.

 

A Corbeil-Essonnes la droite est à la déroute, calomnie, étroitesse intellectuelle font leurs chemins

Je dénonce l’utilisation d’un communiqué du Parti de Gauche de la 1ère circonscription de l’Essonne (Evry-Corbeil) par les candidats 100% UMP Sylvain Dantu et Samira Ketfi.

A deux jours du scrutin, les amis de Serge Dassault et de Jean-Pierre Bechter, sont en quête d’un sursaut de quelques abstentionnistes pour le deuxième tour des cantonales. Les deux candidats qui se cachent de leur identité 100% UMP, faute d’un programme réaliste et de propositions qui donneraient, pour une fois, un sens à leurs candidatures; n’ont pas trouvé mieux que d’utiliser un communiqué du Parti de Gauche, qui aujourd’hui sortit de son contexte, n’est mis au devant de la scène que pour salir le Front de Gauche à Corbeil-Essonnes. Je comprend mieux pourquoi M. Dantu c’est enfuit rapidement ce matin lorsqu’il m’a vu arrivé à la gare.

Une pratique connue de la droite corbeil-essonnoises.

Voilà que le désarroi fait son nid dans la droite locale, et les pratiques calomnieuses sont de retour quand les amis de Dassault se retrouvent proche de la défaite. Le procédé est bien connu dans la deuxième ville de l’Essonne. A chaque élection face à un communiste la droite menée par son leader, Serge Dassault, n’a de cesse que de lancer des poncifs anti-coco, couteau entre les dents, chars russes aux portes de la ville etc … On pourrait presque en rire si cela ne trouvait pas écho dans une certaine population.

Le Front de Gauche au plus fort de son histoire.

Le Front de Gauche a enregistré ses meilleurs scores lors du 1er tour de l’élection cantonale de dimanche dernier. il connaît une poussée considérable par rapport aux élections de 2009 et 2010 où il atteignait 6% des suffrages au plan national. C’est désormais la 4e force politique du pays et la 2e force à gauche. Dans l’Essonne nous avons enregistré 11,48% des suffrages, soit une progression significative par rapport à 2010.

Quand la droite est à la déroute, le chemin de la calomnie et l’étroitesse intellectuelle sont de mise chez les 100% UMP.

 

Pour les camarades du Parti de Gauche et leurs sympathisants, pas d’ambigüité possible, dimanche il faut battre la droite et l’extrême droite.

 

Voir le communiqué ici du Parti de Gauche de la 1ère circonscription de l’Essonne

 

 

Acte criminel sur du matériel municipal à Corbeil

Ce midi je viens d’apprendre qu’une nouvelle fois du matériel municipal a été la cible d’actes criminels. Comme dans le communiqué du PG de Corbeil du 21 mars 2011, qui condamne l’incendie de la mairie annexe du quartier des Tarterêts. Je condamne donc avec vigueur cet acte délictueux qui vient d’être perpétré sur un véhicule municipal.

Vu le climat délétère et le fonctionnement mafieux à Corbeil-Essonnes il est peu étonnant de voir que c’est systématiquement lors d’élections locales sur la deuxième ville de l’Essonne que ce type d’acte se produit et qu’il s’amplifie d’années en années. Qui commandite ces opérations d’agression sur du matériel public ? Bien entendue je ne me prononcerais pas sur un tel ou un tel mais nombreux ont certainement compris comment fonctionne ce système orchestré depuis des années sur Corbeil-Essonnes. Quelques voyous mettent la pagaille et c’est là qu’on attend dire qu’il y a des valises ou chèques qui circulent (cf les révélations du Canard Enchaîné fin 2010).

Pas de doute sur le fait que les liasses de billets vont circuler cette semaine, si ce n’est pas déjà fait, et que ce dimanche des petits groupes de personnes vont se positionner devant les bureaux de votes à attendre, comme aux dernières municipales.

Je ne doute pas non plus que pour ce dimanche de 2ème tour des élections cantonales tout sera mis en oeuvre pour sauver le soldat Dantu 100% UMP !

 

Je vous joins ci-dessous le communiqué du PG91-1 du 21/03/2011.

Communiqué du Parti de Gauche

1ère Circonscription de l’Essonne

Le parti de gauche condamne fermement l’incendie criminel commis ce matin contre la mairie annexe des Tarterêts et tiens à affirmé son soutien aux employés-es Municipaux présent lors de cette violente agression. Au lendemain du 1er tour des cantonales, cet acte n’est pas sans rappeler les incendies dont d’autres locaux municipaux ont été la cible de l’an passé. Dans cette ville où à quelques jours des élections municipales des voitures de la mairie avaient été brûlées, le climat est toujours aussi violent. Le parti de Gauche souhaite que toute la lumière soit faite sur cet incendie et que la ville de Corbeil-Essonnes retrouve à l’avenir un climat ou sera favorisé le vivre ensemble et pas la loi du plus fort.