Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Le 27 mai, les salarié-e-s de l’association Ambroise Croizat manifestent et dénoncent les attaques contre le droit à réparation des travailleurs handicapés

Syndicats_AACParis, le 20 mai 2014 – S’inscrivant dans la suite des manifestations de ces derniers jours contre les conséquences désastreuses de la politique d’austérité engagée par le gouvernement,  c’est au tour des salariés de l’association Ambroise Croizat de descendre dans la rue le 27 mai prochain pour la défense de leurs droits et de ceux de leurs usagers et stagiaires travailleurs handicapés.

Lire la Suite

CONTRE LA PRIVATISATION DE LA SANTE

Partout en France,  des comités de défense des hôpitaux publics membres de la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité, s’organisent et regroupent des usagers, des salariés et des élus autour de la défense de ce bien commun universel qu’est la santé. Plus de 50 organisations appellent à la mobilisation. Dans l’Essonne, des collectifs,  des partis politiques, et des syndicats relaient cet appel.

POUR LA DÉFENSE DES
HÔPITAUX PUBLICS DE l’ESSONNE
POUR L’ÉGALITÉ D’ACCÈS AUX SOINS

CONTRE LA PRIVATISATION DE LA SANTE

Après la fermeture de la maternité, du centre IVG et de la chirurgie sur l’hôpital de Juvisy, l’Agence Régionale de Santé Ile de France impose la fusion  de services hospitaliers dans notre département (Evry-Corbeil ; Etampes-Dourdan ; Orsay-Longjumeau), ferme l’hôpital de Champcueil et Joffre à Draveil. Et le plus grave, l’ARS entend fermer les urgences des hôpitaux de proximité de 18 H 30 à  8 heures pour les concentrer sur un seul site, celui du futur hôpital Sud Francilien (Evry-Corbeil).

Partout en Ile de France c’est la même politique

La mise en œuvre par le gouvernement de la loi HPST-Bachelot-Sarkozy frappe de plein fouet nos hôpitaux, nos maternités, nos centres d’IVG… C’est tout notre service public de santé qui se détériore, tant pour celles et ceux qui en ont besoin que pour celles et ceux qui y travaillent.

Les franchises médicales, les déremboursements, les dépassements d’honoraires, les restructurations hospitalières, les privatisations, le démantèlement de la sécurité sociale, la réforme de la dépendance, la mise à mal de la psychiatrie publique… remettent en cause l’accès aux soins pour des millions de nos concitoyens. Notre santé est en danger !!

Face à ces décisions, sachons tous nous regrouper pour défendre les  hôpitaux publics de notre département, l’accès aux soins pour tous, et la sécurité sociale.

USAGERS, SALARIES, ELUS
RÉSISTONS
TOUS ENSEMBLE
BOUGEONS-NOUS
AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !!!

RASSEMBLEMENT
LE 2 AVRIL A 14H30
PLACE de la  BASTILLE