Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Ça a du tousser à Montreuil !

Il est des jours comme ça ou vous avez un peu de temps pour lire les articles des blogs des amis. Ce matin c’était « Le cri du peuple » nouveau blog mais qui s’enrichit rapidement d’articles plutôt très pertinents en fonction de l’actualité politique. Quelle soit locale ou nationale peu importe c’est toujours cohérent et plein de bonnes choses ! Donc voilà un peu de promo à un copain qui le mérite bien 😉

Cette fois-ci son article est sur, je reprendrais l’expression que j’adore, « l’amère de Montreuil » (93). Je vous en donne ici juste un extrait lisez la suite c’est excellent :

« Vraiment, elle n’a pas de bol l’amère de Montreuil. Déjà, elle quitte le Sénat, un peu forcée par ses camarades d’Europe Ecologie-Les Verts qui considèrent que le non-cumul des mandats est un engagement qui doit être tenu. Elle le quitte au moment même où la haute assemblée passe à gauche. C’est ballot. Ensuite, ses collaborateurs oublient de lui dire qu’elle n’est plus sénatrice. Du coup, paraît dans le journal municipal Tous Montreuil en date du 4 octobre courant, sa photo légendée « sénatrice-maire ». »

La suite sur ….. Le cri du peuple

Bonne lecture

http://lecridupeuple.wordpress.com

A Montreuil, le Front de Gauche sélargit

DECLARATION DU RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE CITOYENNE

A MONTREUIL, LE FRONT DE GAUCHE S’ELARGIT

Ce mardi 4 octobre se tenait la réunion de rentrée des organisations partenaires du Front de Gauche*. Initié au plan national par le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire, le Front de Gauche s’est enrichi de l’apport d’organisations telles que la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) ou encore Convergences et Alternative. A Montreuil, le Front s’élargit également avec l’arrivée, notamment, du Rassemblement de la Gauche Citoyenne parmi les organisations partenaires.

Cela fut acté lors de cette première réunion qui ouvre la voie à la mise en place d’une assemblée citoyenne du Front de Gauche qui verra le jour dans les prochaines semaines et sera chargée d’impulser une dynamique citoyenne et populaire autour du programme partagé du Front de Gauche pour les élections présidentielles et pour notre candidat, Jean-Luc MELENCHON.

C’est l’occasion pour le Rassemblement de la Gauche Citoyenne de rappeler que, conformément aux perspectives de rassemblement dessinées par Jean-Luc MELENCHON ou encore Pierre LAURENT, que nous soyons membres ou non de partis ou d’autres organisations démocratiques, nous souhaitons aller au-delà d’un soutien au Front de gauche pour en devenir pleinement parties-prenantes. Nous avons des idées, de l’énergie. Nous souhaitons créer les conditions de rassembler toutes les forces, dans le respect de leurs diversités, avec pour projet de construire et de gagner ensemble.

Dans ce contexte, les membres du Rassemblement de la Gauche Citoyenne seront force de propositions et s’engagent, sans plus attendre, à fédérer les énergies pour faire connaître notre programme, nos propositions et donner à la candidature de Jean-Luc MELECHON l’élan populaire nécessaire pour battre la droite. Voilà un défi auquel la gauche ne peut se dérober : elle doit se rassembler pour lutter contre les effets de la crise dans laquelle nous plonge un capitalisme miné par sa cupidité, ses contradictions et son aveuglement, et pour ouvrir une véritable alternative politique. Pour les élections présidentielles et pour faire gagner la gauche, l’élargissement du Front de Gauche Montreuil est une étape essentielle.

* Participaient à cette première rencontre des représentants locaux : du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche, de la Gauche Unitaire, de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, du Rassemblement de la Gauche Citoyenne et du Comité des Citoyens Montreuillois. Ils seront rejoints par Convergences et Alternatives ou encore le Parti communiste des ouvriers de France (PCOF) qui n’avait pu se libérer.

http://www.rgcmontreuil.fr/

Sauvons la maternité des Lilas !

Ancrée en Seine Saint Denis, la Maternité des Lilas est une maternité de proximité de type I. Elle assure en moyenne 1700 naissances et 1200 IVG par an.

Le personnel de la maternité des Lilas est profondément attaché aux valeurs défendues par l’institution depuis plus de quarante cinq ans.

La maternité des Lilas a une histoire riche, un passé et un présent militant. Elle reste un lieu emblématique.

Cependant, elle accueille depuis 1964 dans les mêmes locaux et les capacités d’accueil sont insuffisantes en regard de l’augmentation de l’activité. De plus, la mise en conformité de l’établissement compte tenu des exigences réglementaires qui évoluent constamment a atteint ses limites. Ainsi, depuis 200, un projet de construction d’une nouvelle structure élaboré collectivement doit voir le jour sur un terrain tout proche de la maternité actuelle.

Ce projet vital permettra de poursuivre sa mission et d’assurer aux femmes et aux couples la meilleure qualité de prise en charge.

Quatre années de travail et près de 1,6 Millions d’euros déjà investis sur ce projet pour lequel le personnel a obtenu l’accord et le soutien de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales du 93 (DDASS), de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation IDF (ARHIF), Mission Nationale d’Appui à l’Investissement Hospitalier (MAINH), du ministère de la santé (Madame Roselyne Bachelot) ainsi que de tous les politiques directement concernés : la Mairie des Lilas, le Conseil Général de Seine St Denis, la Région IDF.

L’élaboration du projet est arrivée à son aboutissement, la première pierre devait être posée en septembre 2011.

Mais l’Agence Régionale de Santé (ARS) remet en cause les engagements antérieurs.

Tout est arrêté, c’est le silence et la porte ouverte aux rumeurs des plus pessimistes.

Les ARS, véritable bras armé de la loi Hopital Patients Santé et Territoires (HPST), dont le seul objectif est la rentabilité financière mettent à mal tout le système de santé dont la conséquence ne peut-être qu’une régression dans la qualité des soins : fermetures des unités de proximité, regroupement en énormes pôles hospitaliers, réductions drastiques du personnel.

Des actions s’engagent sur tout le territoire pour lutter contre ce rouleau compresseur, la santé n’est pas une marchandise !

Il ne fait aucun doute que la remise en cause du projet de reconstruction de la Maternité des Lilas signe à court terme sa fermeture.

Défendons le droit à la santé!

Défendons le droit des femmes à disposer librement de leur corps, défendons le droit à l’avortement!!!

Le 93, département déjà sinistré, ne sera pas une nouvelle fois privée d’une maternité et d’un centre IVG.

Le Parti de Gauche comme de nombreuses organisations et associations participe au comité de soutien de la maternité des Lilas.

La Maternité des Lilas VIVRA !

Manifestation samedi 24 septembre

Rdv 10h30 devant la Mairie des Lilas
métro Mairie des Lilas (ligne 11)

Pour signer la pétition en ligne:

http://www.petitionduweb.com/Petition_soutenez_le_projet_de_reconstruction_de_la_maternite_des_lilas-9366.html

Pour plus d’info:  www.collectif-maternite-des-lilas.org