Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

RETRAITES: NOUS VOULONS UN REFERENDUM

SARKOZY INSULTE LA DEMOCRATIE

Malgré une mobilisation historique, la réforme injuste des retraites a été promulguée par le président de la République. Ce passage en force viole la démocratie. Car Sarkozy s’était engagé lors de sa campagne présidentielle à ne jamais remettre en cause la retraite à 60 ans. Celle-ci a été voulue par le peuple avec la victoire de l’Union de la Gauche en 1981. En démocratie, seul le vote du peuple peut défaire ce qu’un vote du peuple a fait. C’est pourquoi nous exigeons un référendum.

BIENTOT 500 000 SIGNATAIRES

La pétition pour un référendum sur les retraites a déjà recueilli plus de 300 000 signatures en quelques semaines. La mobilisation pour les retraites ne s’arrête pas. Puisque le gouvernement n’a pas voulu entendre la mobilisation sociale, elle se poursuit politiquement pour rétablir la souveraineté du peuple.

PAS DE TEMPS A PERDRE

La réforme de la Constitution votée en 2008 prévoit un référendum d’initiative citoyenne, à la demande de 10%des électeurs inscrits.Mais les textes de loi nécessaires pour mettre en oeuvre concrètement ce droit au référendum n’ont toujours pas été publiés. Le Parti de Gauche dénonce cette manoeuvre et exige depuis plusieurs mois qu’ils soient enfin adoptés. Le premier ministre Fillon a fini par promettre à l’occasion de son discours d’investiture qu’il le ferait dans le courant de l’année 2011. Il n’y a donc pas de temps à perdre. Commençons sans tarder à recueillir les signatures pour un référendum abrogeant la réforme injuste et illégitime sur les retraites.

LES PROMESSES VIOLÉES DE SARKOZY

Lors de la dernière présidentielle, le programme de Sarkozy affirmait sans ambiguïté : «le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer». Interrogé pour savoir s’il reviendrait sur ce droit, il déclarait le 27 mai 2008 sur RTL : «J’ai dit que je ne le ferai pas. Je n’en ai pas parlé pendant ma campagne présidentielle. Ce n’est pas un engagement que j’ai pris devant les Français. Je n’ai donc pas de mandat pour cela. Et ça compte, vous savez, pour moi.».

VOUS POUVEZ AUSSI SIGNEZ LA PÉTITION POUR UN RÉFÉRENDUM SUR INTERNET :

www.referendumretraites.org

Catégorie : Général

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*