Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Et si la révolution citoyenne commençait à Corbeil-Essonnes !

DASSAULT, LEBIGRE, BECHTER… QU’ILS S’EN AILLENT TOUS ET LEUR «SYSTÈME» AVEC ! Dans quelques semaines, les Corbeil-Essonnois vont à nouveau affronter le suffrage universel. Face à la droite de Nicolas Sarkozy et de Serge Dassault, les Partis politiques de gauche, organisations, réseaux et personnalités de gauche ont fait le choix de l’union derrière Bruno Pirou.

Les composantes du Front de gauche sont à l’origine de cette volonté d’union qui est aujourd’hui la base d’un rassemblement plus large à Corbeil-Essonnes. Parce que cette union se confirme et s’élargit d’une élection à l’autre, nous somme tous convaincus qu’elle est maintenant irréversible.

Le 5 décembre prochain avec la liste «CORBEIL-ESSONNES ENSEMBLE» et le Parti de Gauche, les citoyens peuvent donner un coup de balais pour que la droite s’en aille vite !

Et de même Serge Dassault qui, conscient de la vague d’espoir suscitée par cette union responsable de toutes les forces de gauche, décide de se mettre en retrait : les sondages catastrophiques, pour lui et pour la droite, face à la mairie de Corbeil-Essonnes ne lui laissent pas d’autre choix que de se mettre dernier de sa liste.

Pascale Prigent et Driss Ennagadi candidats sur la liste «Corbeil-Essonnes ensemble» avec Jean-Luc Mélenchon, Président du Parti de gauche

Mais ne croyons pas qu’avec son retrait, c’est tout le «système Dassault» qui se retire avec lui. Ce serait une erreur !Même s’il est vrai que ce système est à bout de souffle, il conserve toujours une capacité de nuisance certaine. Les Corbeil-Essonnois n’ignorent pas qu’un tel système ne peut pas exister du fait d’un seul homme…. La présence de Serge Dassault à la 43e place est la preuve d’une volonté demaintenir ces pratiques inacceptables que nous dénonçons. Preuves également, la présence d’un certain nombre de complices de ce système sur «la liste de Serge Dassault». Et en priorité Jean-Pierre BECHTER, tête de liste, son homme de paille, qui lui doit tout y compris son salaire ! et aussi, Jacques LEBIGRE, rouage principal du «Système» dont il assure personnellement la mise en oeuvre.

NOTRE VILLE MÉRITE MIEUX : Le système Serge Dassault avec ses hommes de main BECHTER et LEBIGRE, et tous ses acolytes…

POUR NOUS C’EST CLAIR : “QU’ILS S’EN AILLENT TOUS !”

Mettre un terme à ce système ? Seuls les Corbeil-Essonnois, mobilisés et responsables, notamment ceux qui sont éloignés de toute politique le reste du temps, peuvent le faire. Quand ? Le, 5 décembre prochain, jour de cette élection : dans le secret de l’isoloir, chacun est libre !

CE JOUR-LÀ, LE BULLETIN DE VOTE DU CITOYEN ORDINAIRE PEUT ANNULER CELUI DU PUISSANT MILLIARDAIRE !

Ce jour-là , avec leur bulletin de vote, les Corbeil-Essonnois pourront dire non au système Dassault. Non aux «dons d’argent» constatés par le Conseil d’État en 2009 ! Non à la triche !

Ce jour-là , ensemble ils décideront de ce qui est bon pour leur ville : en finir avec l’incurie dont sont victimes d’abord, les plus fragiles d’entre nous, depuis maintenant 15 ans.

Ce jour-là , sera aussi l’occasion d’envoyer un message fort à cette droite arrogante de Nicolas Sarkozy qui bafoue jusqu’aux principes fondamentaux de notre pacte républicain. Cette droite qui instaure la peur et la haine entre les Français et qui s’attaque aux droits sociaux.

Cette droite qui protège les plus riches en écrasant les plus pauvres.

Cette droite qui organise les rafles d’êtres humains : sans papiers, roms, étrangers…, adultes et enfants inclus et met en scène la misère !

LA LISTE DE «CORBEIL-ESSONNES ENSEMBLE» SE DOIT D’ÊTRE À LA HAUTEUR !

Puisque nous avons réussi l’union à gauche dès le premier tour, soyons à la hauteur de ce qui nous attend ! Voyons grand ! Ne perdons jamais de vue que cette élection est une élection nationale ! «On ne rencontre localement que des problèmes nationaux : emploi, éducation, santé, environnement !» proclame Jean-Luc MELENCHON. Il a raison : Cette élection présente tous les enjeux de la vie du pays : chômage (25% dans nos quartiers difficiles), éducation (fermeture de classes, diminution du budget éducation : 16 000 postes seront supprimés en 2011, se rajoutant aux 70 000 détruits depuis 2002), paupérisation des classes moyennes, et crise du logement, malgré des constructions anarchiques sur tout le territoire communal.

Carole Prigent et Franck Boissier candidats sur la liste «Corbeil-Essonnes ensemble» avec Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation du 2 octobre pour la défense des retraites.

Cette élection est significative. Dans le rapport de force actuel, elle sera exemplaire pour la suite du mouvement social ! Depuis quelques semaines, des mesures d’une exceptionnelle gravité sont imposées par la droite (la réforme de la retraite, notamment). Quelle insupportable régression se prépare avec Dassault et Sarkozy! Nous affirmerons alors résolument autour de nous qu’il n’y a qu’un seul et unique bulletin de vote de résistance inébranlable : celui d’une gauche unie.

Pour cela, cette élection doit être l’occasion de faire d’autres choix.

Nous abordons cette campagne en appelant les électeurs à une belle ambition pour leur ville : battre la droite et appliquer des politiques différentes : celles qui mettent les citoyens, et non les promoteurs, au coeur de notre Ville, qui redonnent aux Corbeil-Essonnois l’envie d’espérer avec nous une nouvelle vie.

Notre liste représente une gauche d’innovation qui remettra la République au coeur de notre ville, pour promouvoir une plus grande justice sociale, pour assurer un développement durable et équitable, tant au niveau local qu’intercommunal, et concilier ainsi efficacité économique, protection de l’environnement et équité sociale.

Corbeil-Essonnes a besoin d’une «révolution tranquille, démocratique et citoyenne» dont vous serez sans doute les principaux acteurs.

LE PARTI DE GAUCHE EST AU COEUR DE CETTE UNION ET PRENDRA TOUTES SES RESPONSABILITÉS DANS CE COMBAT.

POUR QUE DASSAULT, LEBIGRE, BECHTER … S’EN AILLENT TOUS! LE 5 DECEMBRE UN SEUL CHOIX, LA LISTE «CORBEIL-ESSONNES ENSEMBLE» AVEC LE PARTI DE GAUCHE !

Catégorie : Général
  • dominique a dit :

    Avant ce nouveau scrutin municipal à Corbeil-Essonnes ,lassitude, résignation, soupçons de clientélisme, la campagne électorale va démarré dans une ambiance néfaste, dans l’ombre de l’industriel Serge Dassault. Hier soir une réunion inté­res­sante et sym­pa­thi­que,à 15 jours qui nous sépa­rent du pre­mier tour des muni­ci­pa­les pour faire con­naî­tre le pro­gramme et faire voter à gau­che. VOTER PIRIOU

  • claude a dit :

    j’ai eu une information par une piplette ( d’un age certain) de la liste bechter qui nous a dit à plusieurs retraités que le leader PS sur votre liste a passer un accord sous-table avec bechter-dassault.

  • anne a dit :

    J’ai aussi entendu dire par l’équipe qui suit le triumvirat JP Bechter/Dassault/Lebigre que si la gauche était élue, la ville de Corbeil-Essonnes deviendrait une poubelle. Mais c’est déjà une poubelle (grace à eux UMP)! A cause de leur système de décison corrompu, ou dans l’équipe municipale, c’est celui qui parle le plus fort et le dernier qui remporte la mise, ils n’ont pas su maitriser le développement urbain de la ville de Corbeil-Essonnes. Ils ne gouvernent que par l’intox et la censure.

  • bosco a dit :

    Si Monsieur Mélenchon qui est le bruit et la fureur s’engage concernant la campagane électorale de corbeil essonnes,je constate que notre Sénatrice Front de Gauche ,bien qu’au premier chef devrait être concernée par sa ville fait preuve d’un silence absolu,on ne peut pas en dire autant de note Sénateur de droite qui agit lui en rafales!

  • bosco a dit :

    A Claude, n’ayez pas peur,vous aurez vous aussi un âge certain,un jeune est un futur vieux,un vieux un ancien jeune,l’age d’état civil est moins important que l’âge biologique et les années passent vites !

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*