Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Agir ensemble pour construire l’avenir

Tribune des élu-e-s du groupe Front de Gauche et apparentés de Montreuil

FdG2En cette rentrée scolaire marquée par la mise en œuvre des nouveaux rythmes imposés par le gouvernement, nous tenons à saluer le travail, le sens du service public des agents de la ville et de la communauté éducative dans son ensemble.

Malgré nos réserves communes sur cette réforme que nous avons eu l’occasion de manifester jusqu’au mois de juillet, ensemble, nous avons pris nos responsabilités afin que la ville de Montreuil réserve à nos enfants un accueil digne et responsable.

Il n’en demeure pas moins que le combat pour un service public de l’Education nationale fort reste plus que jamais d’actualité. La principale fédération de parents d’élèves l’a d’ailleurs rappelé en lançant une pétition pour que le fond d’amorçage de l’Etat ne s’arrête pas en 2016 mais soit pérennisé et de rappeler à juste titre – comme l’a fait avant elle l’Association des maires de France – que cette réforme « engendre un surcoût moyen de 150 euros par élève pour des municipalités à qui l’Etat impose par ailleurs des coupes claires » de plus en plus drastiques : plus de 2 millions d’euros de baisses de dotations d’Etat pour Montreuil pour la seule année 2014 et le gouvernement nous annonce pire encore pour les années à venir. Nous n’oublions pas non plus le nécessaire engagement de chacun, et nous en serons, pour le remplacement de tous les enseignants absents. Ainsi, nous ne pouvons accepter que dans certaines circonscriptions, le taux de non remplacement puisse atteindre certains jours jusqu’à 32 enseignants laissant leurs collègues et les parents sans solution d’accueil.

La crise politique – accentuée par la récente démission du gouvernement et la nomination d’un nouveau toujours plus tourné vers l’austérité – mérite une action collective pour que cela change. Les choix économiques actuels ne sont pas des lois naturelles, ils sont contestés au sein de toute la gauche, dans toutes les familles politiques. Il est donc de notre responsabilité, comme nous l’avons fait à Montreuil, de construire des alternatives pour plus de solidarité et de partage.

Les élus du groupe Front de Gauche et apparentés seront à la pointe de ce combat pour un rassemblement pour une alternative à gauche.

.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*