Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

La Dassocratie au cinéma de Montreuil avec « La cause et l’usage »

C’est avec une excitation toute particulière que je reprends le clavier pour écrire sur le blog. Cela faisait des mois que je n’avais pas fait le pas, mais là impossible de faire autrement. La motivation du premier instant, celle qui m’avait poussée à créer mon premier blog, qui revient. Je sens que ça va faire plaisir à quelques un-e-s 😉

Afin que tout le monde puisse bien comprendre cet étalage de joie, je me vois dans l’obligation de donner quelques explications.

J’avais écris ce blog à l’origine pour combattre, à mon modeste niveau, le milliardaire Serge Dassault, sénateur de l’Essonne et maire de Corbeil-Essonnes à l’époque, et sa clique d’incapables de la majorité municipale. Cela a plutôt bien fonctionné puisque le blog était que trèq peu apprécié par la majorité municipale de droite (UMP, Modem, Opportunistes).

Voilà donc que ce mardi 28 août mon amie et camarade Pascale Prigent m’appelle pour me signaler qu’un film sur la campagne municipale partielle de 2009 sort le 5 septembre. Déjà il y a quelques mois une première avait été présenté dans l’Essonne mais je n’avais pas eu l’occasion de m’y rendre.

Pascale m’informe donc que le film documentaire passe dans ma nouvelle ville, Montreuil. Le Jeudi 13 septembre au cinéma Le Méliès à 20h30, puis rencontre avec les réalisateurs, Dorine Brun et Julien Meunier, à l’issue de la projection. En fin de ce billet vous trouverez la bande annonce.

Ce film retrace la campagne municipale partielle de Corbeil-Essonnes en 2009. Petite explication. Les élections de mars 2008 avaient été annulées suite aux malversations de l’avionneur milliardaire qui avait payé des électeurs, de différentes façons (distribution d’enveloppes, clientélisme, corruption, achat de voix …), afin d’obtenir le plus de suffrage possible pour sa liste de rassemblement de droite.

A l’époque j’étais responsable des relations extérieurs au sein du Parti de Gauche, et avait initié un large rassemblement de l’autre gauche pour la liste du 1er tour (PCF, PG, NPA, LO) avec Michel Nouaille (PCF) comme tête de liste. Autant vous dire que je connais particulièrement le sujet.

Je ne peux donc que vous conseiller vivement d’aller voir ce film pour prendre conscience de l’état de la démocratie dans la deuxième ville de l’Essonne et de ce qu’un milliardaire et ses sbires de droite sont capables de faire pour mettre à mal la base de notre république.

DEBATS / RENCONTRES :

– Mercredi 5 septembre à l’Espace St Michel suite à la séance de début de soirée
Débat « Journalisme et/ou démarche documentaire: Quel récit face à la nouvelle emprise de l’oligarchie? »

Rencontre à l’issue de la projection avec les réalisateurs et Andrés Pérez, journaliste à l’international basé en France depuis 1989, a été reporter à l’AFP, collaborateur du Monde Diplomatique et correspondant à Paris de La Clave et Público. Actuellement, il crée Sancho Panza Punto (AlterAgence de Presse, et atélier de journalisme expérimental) et participe au lancement du nouveau journal MásPúblico, les deux titres étant des coopératives de presse.

– Dimanche 9 septembre aux Cinoches à Ris Orangis à 18h
Rencontre avec les réalisateurs à l’issue de la projection.

– Mardi 11 septembre à l’Espace St Michel suite à la séance de début de soirée
Rencontre à l’issue de la projection avec les réalisateurs et Martin Goutte, enseignant-chercheur en cinéma (Paris 3 Sorbonne Nouvelle) et codirecteur avec Jacques Gerstenkorn de l’ouvrage collectif : Cinémas en campagne. De la chronique électorale à la fiction politique, (Fage éditions, 2012). « 

Jeudi 13 septembre au Méliès à Montreuil à 20h30 (séances du 7 au 18 septembre voir programme du Mélies)
Rencontre avec les réalisateurs à l’issue de la projection.

– Samedi 15 septembre à l’Espace St Michel suite à la séance de début de soirée
Rencontre à l’issue de la projection avec les réalisateurs et Julien Marsa de Critikart.

Mardi 18 septembre à l’Espace St Michel suite à la séance de début de soirée
Rencontre à l’issue de la projection avec les réalisateurs et Virginie Roels, journaliste reporter (Canard Enchainé, Les Inrockuptibles, Bakchich info, Marianne) et réalisatrice qui a notamment mené plusieurs enquêtes sur la politique de Dassault à Corbeil-Essonnes.

LA CAUSE ET L’USAGE Bande-annonce VF par CoteCine

Catégorie : Général

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*