Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Remerciements aux camarades du Parti de Gauche 93

C’est extrêmement rare que je fasse ce type d’adresse, surtout en étant qu’un « simple » militant du Parti de Gauche nouvellement arrivé en Seine Saint-Denis il y a quelques mois. Mais je crois qu’il faut le faire car il me parait primordial de devoir remercier les militants du Front de Gauche de ce département et donc tout particulièrement ceux de ma propre organisation.

Tout d’abord je tiens à remercier les électrices et électeurs qui nous ont fait confiance en prenant le bulletin Jean-Luc Mélenchon pour le mettre dans l’urne ce dimanche 22 avril. Par votre vote vous avez initié le début de la révolution citoyenne en ne permettant pas à Marine Lepen d’être au deuxième tour de l’élection présidentielle. Puis en redonnant l’espoir à gauche avec une autre alternative que seule la gauche traditionnelle incarnait avec le Parti Socialiste. Merci de cet élan que vous donnez aux militant-e-s du Front de Gauche, vous confirmez que notre combat est légitime et qu’il faut continuer.

Mes chers camarades du Parti de Gauche 93, depuis de nombreux mois nous avons toutes et tous engagé-e-s la rude tache de porter haut les couleurs du Front de Gauche, avec notre candidat Jean-Luc Mélenchon. Je n’ignore pas que certain-e d’entre vous ont déjà commencé le travail dés la création du Parti de Gauche. Voir, comme moi, il y a plus longtemps pour bon nombre d’entre vous. Afin de mieux connaitre mon département d’adoption j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs d’entre vous. Quel plaisir cela fut pour moi de pouvoir revoir des camarades et ami-e-s déjà connu, mais aussi de rencontrer de nouvelles têtes. Toutes et tous vous m’avez accueilli avec joie et sérénité, je vous en remercie.

C’est avec un résultat de 17% du Front de Gauche pour le scrutin du 22 avril 2012 que notre département se voit être en tête des scores de notre rassemblement sur le plan national. Nous pouvons toutes et tous nous en féliciter, car nous en sommes les principaux artisans avec les camarades des différentes organisations qui composent le Front de Gauche mais aussi avec les citoyennes et citoyens sequano dionysien-ne-s qui nous rejoignent chaque jour. Pour avoir dès mon arrivé, en octobre, pu me rendre compte de la force à laquelle les militant-e-s du Parti de Gauche de Seine Saint-Denis se sont donné-e-s sans compter. Je tiens à vous féliciter. Nombreux vous avez été dans le service d’ordre, dans l’organisation des meetings, des rassemblements, dans le fonctionnement de l’Usine, le siège de campagne. Je peux donc me permettre de vous dire que nous n’avons pas à rougir de cet excellent score. Nous pouvons nous en féliciter collectivement et individuellement. Une belle fierté peu même faire très largement son chemin dans nos esprits. 😉

Crédit photo : Stéphane – Avec Riva Gherchanoc

La route s’ouvre devant nous et il reste encore beaucoup à faire. L’analyse des résultats de ce dimanche, démontrent que partout ou nous avons mener nos multiples actions, nous faisons reculer le Front de la haine et redonnons de l’espoir au peuple. Nous n’avons pas démérité dans cette noble tache épuisante, puisque seul le Front de gauche l’a fait. Mais je vois ici et là quelques camarades qui n’ont pas l’habitude du rythme qui est le notre. Qu’ils sachent prendre le temps d’une petite pause, que les plus aguerris leur expliquent la suite qui nous attend. Ensemble sachons optimiser nos forces lors de nos actions, dans les quartiers, les lieux de vie …. qui ont fait que nous avons pu atteindre ce beau résultat du 22 avril. Nous sommes collectivement une force consciente des enjeux à venir qui se dessinent. La bataille continu donc dans la rue et dans les urnes. Ne faiblissons pas, le peuple à besoin de nous.

Ce 1er mai doit être un des plus grand rassemblement que nous puissions connaitre. A l’instar de nos grands meetings de la campagne présidentielle, de mémoire d’homme personne n’avait vu ça, il est de notre devoir d’appeler très largement les citoyen-ne-s à venir se rallier derrières les syndicats pour manifester et revendiquer une justice sociale, une revalorisation des salaires (SMIC à 1700€ bruts), stopper les suppressions d’emplois, ramener l’âge de la retraite à 60 ans à taux plein …. Ce rassemblement doit être un des premiers déclencheurs d’un nouveau Front populaire.

Le 4 mai toutes et tous pour dégager Sarkozy. L’insurrection civique et la révolution citoyenne auxquelles appelle le Front de gauche passent par une nouvelle étape : dégager Sarkozy et la droite, depuis trop longtemps au pouvoir. Pour cela, le 6 mai un seul bulletin possible, celui du candidat du Parti socialiste, François Hollande. Ce bulletin ce résume à un simple outil pour nous, un balai pour nous aider à dégager Sarko. Ainsi, puisque c’est désormais la seule alternative, voici venue l’heure de la résistance, avec le 1er mai, puis lors d’un rassemblement à Paris le 4 mai prochain place Stalingrad.

N’oublions pas de rappeler aux socialistes que nous sommes aujourd’hui plus de 4 millions à faire résistance, nous ne sommes donc pas la petite force du coin de la rue ! Que nos « amis » socialistes s’en souviennent bien, et efforçons nous de le leur dire ceci. Nous ne sommes, ni à vendre, ni à acheter, ni à domestiquer ! Nous sommes une force indépendante et autonome qui trace son chemin à gauche et uniquement à gauche, pour transformer la société et pour la rendre plus juste. Nous dégagerons Sarkozy et sa politique nauséabonde, ils ne peuvent pas le faire sans nous, et cela ne veut pas dire que nous donnons crédit à leur programme.

Crédit photo : Mélusine Engrève – Avec Bruno Bellegarde

La législative de juin est une étape décisive car tout ne s’arrête pas au scrutin de la présidentielle, il y a encore du boulot. La prochaine échéance électorale est aussi très décisive, elle est la prochaine porte de notre avenir commun, nous avons collectivement la possibilité d’en avoir la clé. Pas question d’y laisser une majorité de droite, quelle quelle soit ! Droite traditionnelle, extrême, du centre … Puisque de toute évidence elle se reconstituera autour d’une mutation du front de la haine. Nous devons tenir bon pour ces échéances des 10 et 17 juin. Comme nous l’avons fait en soutenant sans faille notre candidat Jean-Luc Mélenchon, nous devons participer aussi activement aux campagnes de nos camarades du Front de Gauche. J’ai pour ma part été « réquisitionné » par notre camarade Riva Gherchanoc pour l’aider dans sa campagne sur la 3ème circonscription du 93 (Gournay-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand) et ma compagne, Céline, dans celle de Bruno Bellegarde sur la 8ème (Gagny, Rosny-sous-Bois, Villemomble). Je n’oublie pas non plus notre camarade Hayat Dhalfa candidate sur la 1ère circonscription. Si quelques-un-e-s veulent nous donner un coup de main, c’est avec grand plaisir !

Voilà chers camarades du Parti de Gauche ce que j’avais à vous dire pour vous remercier de votre pugnacité dans notre bataille.

On continue, on lâche rien !

———————————————————————

Bonus vidéo : François Delapierre invité de RFI jeudi 26 avril.


François Delapierre, directeur de campagne du… par rfi

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*