Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

Quand Madame Dominique fait naufrage ….

Rien avoir avec Corbeil-Essonnes ou même le département de l’Essonne, mais étant sensible à ce qui se passe à Montreuil (93), puisque j’y travaille depuis de nombreuses années. Il me fallait tout de même réagir, même après quelques jours. Après lecture d’un article de ma camarade Juliette Prados je me devais aussi d’évoquer ce qui suit.

Mémoire et commémoration. Le 8 mai est un moment important de commémoration et de mémoire qui célèbre la capitulation de l’Allemagne et de ses alliés en 1945 et qui sonnera la fin de la deuxième guerre mondiale sur le continent Européen. A cette occasion les maires, préfets, élus font des discours officiels en hommage à ceux qui sont morts pour la France et qui ont combattu la plus horrible des idéologies qui ait pu existé sur notre planète, le fascisme et le nazisme !

Madame Dominique fait naufrage. A Montreuil sous bois, madame la maire lors de son discours de commémoration a eu la très fâcheuse idée de faire un rapprochement entre les ennemis de la liberté et le slogan du Parti de Gauche et titre du dernier livre de Jean-Luc Mélenchon, « Qu’ils s’en aillent tous ». Madame Voynet, qui a du très certainement se sentir des plus « outragé » quand sur le canton de Montreuil elle a vu un candidat du Front de Gauche battre son poulain au deuxième tour de la cantonale de mars, n’a pas brillé par son intervention ce dimanche.

Comme le dit Juliette. « Qu’ils s’en aillent tous » est la traduction du « Que se Vayan Todos » crié par le peuple Argentin durant l’hiver 2001-2002, exaspéré par la corruption de ses dirigeants et leur incapacité à résoudre la crise qui les frappait. Dominique Voynet ne peut l’ignorer, et c’est sciemment qu’elle y donne un autre sens pour le parer de supposés relents nauséabonds  ; elle s’est d’ailleurs bien gardée de fustiger le « dégage ! » des protagonistes des révolutions arabes, pourtant tout aussi explicite et porteur de la même signification.

Après Dany, au tour de Dominique …. Il y a quelques mois déjà, Daniel Cohn-Bendit avait déjà, par ses paroles, fait naufrage sur la plage des petites phrases des leaders en perte de vitesse. Quand ceux qui pensent être les seuls à détenir la vérité n’ont plus de réponses à donner aux citoyens pour répondre à la situation actuelle, les petites phrases nauséabondes surgissent. Ce dimanche c’était donc au tour de « Madame Dominique », à qui le prochain tour chez EELV ? A force de faire naufrage c’est les militants verts qui vont prendre l’eau.

Elle n’aurait pas été mauvaise si, elle avait su évoquer le formidable élan d’espoir que portent les révolutions arabes de ces derniers mois. Il aurait été plus judicieux de la part de Madame Dominique de dénoncer les discours xénophobes de responsables de l’UMP, de prévenir de la monté de l’extrême droite sur les questions sociales. Et tant d’autres sujets qu’il était plus opportun d’aborder dans un moment pareil. Décidément, Madame Dominique s’engouffre dans une direction qui ne sert ni la gauche, ni les citoyens.

Et quand je pense à son camarade Jacques Picard, élu EELV au conseil régional d’île de France, et militant à Corbeil-Essonnes, qui me faisait il y a quelques mois l’éloge de sa camarade Dominique, qu’il connaît bien m’a t-il dit de nombreuse fois. En 2009, pour la municipale partielle de Corbeil-Essonnes, il voulait même nous faire le coup de Montreuil, idolâtrant ainsi la prise de la mairie de Montreuil par son amie. Son objectif à l’époque, était d’arriver en tête de la gauche à Corbeil ! Il à fait 7%. C’est nous avec notre alliance PCF-PG-LO-NPA qui avons pris la tête de toute la gauche au 1er tour. J’ose espérer que depuis le camarade Picard a su trouver d’autres références plus respectueuses afin qu’il ne nous fasse pas le même coup que Madame Dominique.