Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

NON A LA FERMETURE DU CENTRE DE TRI DE BONDOUFLE !

L’agglomération d’Evry va-t-elle devenir un « désert urbain » ? Après le départ du groupe Carrefour, La Poste annonce la fermeture de son centre de tri départemental à Bondoufle ! C’est inacceptable…

A l’appel de lʼintersyndicale du Centre de Tri (SUD-FO-CGT-CFDT-CFTC) et du personnel (plus de 300 agents), un Comité de soutien s’est constitué lors dʼune première réunion qui a rassemblé plus de 200 personnes…

La Poste n’en finit plus de mettre en péril le service public postal au nom de l’argent roi. L’annonce de la fermeture du Centre de Tri départemental nʼa pas de sens et représente un énorme gâchis ! Gaspillage humain dʼabord, car la fermeture du centre de tri représente la suppression de 300 emplois sur le département de lʼEssonne ! Le personnel sera reclassé, certes, mais les emplois seront bien supprimés eux ! Dʼautre part, comme dʼhabitude, ce sont plus de 300 familles qui verront leur quotidien bouleversé par les choix dʼune direction qui ne veut rien discuter. Gaspillage financier ensuite car le centre de tri est équipé dʼun matériel de tri moderne. Il pourrait être équipé de nouvelles machines de tri à moindre frais. La Poste refuse d’envisager cette hypothèse alors quʼelle vient de le faire pour le centre de tri de Créteil.

Il faut aussi rajouter que tout le trafic courrier du département serait envoyé à Wissous (Plate-Forme Industrielle Courrier – PIC). Et là aussi, les incohérences continuent :
– Ce centre est géré par la Direction de Paris et non par la Direction de lʼEssonne ! On imagine très bien que la priorité de Wissous sera de traiter le courrier parisien et non celui de lʼEssonne… Bonjour les retards !
– Situé au nord du département, lʼacheminement du courrier pour les facteurs de lʼEssonne sera forcément plus long… et plus tardif ! Encore une dégradation du service public qui nʼa pas besoin de ça…
– Un bilan écologique désastreux par une intensification du nombre de camions sur les routes de lʼEssonne, Wissous étant complètement excentré par rapport au département.

Lʼintersyndicale du Centre de Tri a fait des propositions claires, transmises à La Poste et aux élus pour le maintien du centre. Comme à Créteil et pour lʼensemble des départements dʼIle de France, ces propositions permettent de garder un centre de tri départemental pour lʼEssonne et de le transformer en PIC 91. Il reste 28 millions dʼeuros sur le projet initial de La Poste…

Une partie de cet argent doit servir à garder un service public de proximité !

Pour information, la transformation du Centre de Tri de Créteil en PIC (notre demande sur lʼEssonne) coûte… 1 million dʼeuros ! Et il reste là-bas, 320 salariés… Qui dira que la même chose nʼest pas possible en Essonne ! Le personnel, les organisations syndicales, le comité de soutien, nʼacceptent pas les choix de La Poste. Ils appellent la population à les soutenir par tous les moyens contre la fermeture du Centre de Tri, pour le maintien dʼun service public postal de qualité.

Vous pouvez dʼores et déjà signer la pétition en ligne, remplir une carte postale de protestation, faire savoir auprès de la direction de La Poste votre refus de voir votre département devenir un département de seconde zone postale ! Nous invitons la population à rejoindre les manifestations et rassemblements qui auront lieu dans les semaines qui suivent.

 

Catégorie : Général

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*