Franck BOISSIER

Conseiller municipal délégué de Montreuil-sous-bois

Pour une gauche radicale et concrète

A Corbeil-Essonnes la droite est à la déroute, calomnie, étroitesse intellectuelle font leurs chemins

Je dénonce l’utilisation d’un communiqué du Parti de Gauche de la 1ère circonscription de l’Essonne (Evry-Corbeil) par les candidats 100% UMP Sylvain Dantu et Samira Ketfi.

A deux jours du scrutin, les amis de Serge Dassault et de Jean-Pierre Bechter, sont en quête d’un sursaut de quelques abstentionnistes pour le deuxième tour des cantonales. Les deux candidats qui se cachent de leur identité 100% UMP, faute d’un programme réaliste et de propositions qui donneraient, pour une fois, un sens à leurs candidatures; n’ont pas trouvé mieux que d’utiliser un communiqué du Parti de Gauche, qui aujourd’hui sortit de son contexte, n’est mis au devant de la scène que pour salir le Front de Gauche à Corbeil-Essonnes. Je comprend mieux pourquoi M. Dantu c’est enfuit rapidement ce matin lorsqu’il m’a vu arrivé à la gare.

Une pratique connue de la droite corbeil-essonnoises.

Voilà que le désarroi fait son nid dans la droite locale, et les pratiques calomnieuses sont de retour quand les amis de Dassault se retrouvent proche de la défaite. Le procédé est bien connu dans la deuxième ville de l’Essonne. A chaque élection face à un communiste la droite menée par son leader, Serge Dassault, n’a de cesse que de lancer des poncifs anti-coco, couteau entre les dents, chars russes aux portes de la ville etc … On pourrait presque en rire si cela ne trouvait pas écho dans une certaine population.

Le Front de Gauche au plus fort de son histoire.

Le Front de Gauche a enregistré ses meilleurs scores lors du 1er tour de l’élection cantonale de dimanche dernier. il connaît une poussée considérable par rapport aux élections de 2009 et 2010 où il atteignait 6% des suffrages au plan national. C’est désormais la 4e force politique du pays et la 2e force à gauche. Dans l’Essonne nous avons enregistré 11,48% des suffrages, soit une progression significative par rapport à 2010.

Quand la droite est à la déroute, le chemin de la calomnie et l’étroitesse intellectuelle sont de mise chez les 100% UMP.

 

Pour les camarades du Parti de Gauche et leurs sympathisants, pas d’ambigüité possible, dimanche il faut battre la droite et l’extrême droite.

 

Voir le communiqué ici du Parti de Gauche de la 1ère circonscription de l’Essonne

 

 

Catégorie : Front de Gauche

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*